Les chefs de villages

Goudiry du campement des travailleurs du chemin de fer à la commune moderne.

Diallo le Premier chef de village de Goudiry.

M’Bandjougou Diané père de la mère se Sounkharou Diawara.

Diawara

Baba Diarra,

Moriké Diarra :

Employé du chemin de fer il fut un éphémère chef de village. Reconnu pour son franc parlé il fut assidu de la mosquée et de son pliant. son leitmotiv « tout me trouve sous mon thiali ou mon baobab !! » En effet personne ne peut se plaindre de son voisinage et de sa cohabitation.

Sékou Coulibaly :

Comme tous les Bambaras il est originaire du Mali il fut chef de village alors que le hameau est essentiellement peuplé de petits paysans et d’artisans bambaras avec quel halpoulars . Il est le père de Bécaye et Térèna épouse de Bounama Traoré tous trois décédés.

Amadou Barka Saou, provenant de sinthiou Demba il faut parmi les premiers Halpoular à venir habiter dans le hameau de Goudiry pour cohabiter avec les Bambaras. Marabout paysan il est l’ancêtre des familles Saou de Goudiry.

Abdoul Bocar Sy,

Employé de la société de prévoyance qui deviendra l’ONCAD, il est le fils de Bocar Oumar, donc petit fils de Oumar Penda roi du Boundou mort dans la guerre contre Mamadou Lamine Dramè. Conciliateur il disait toujours « un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès ». Son décès fut annonciateur de la fin d’une époque ou Goudiry était un village familial où Peuls Bambaras et tous les autres groupes ethniques vivaient en bonne intelligence avec une osmose certaine et un chef de village conciliateur et affable.

Oumar Ely Sy

Cousin et successeur de Abdoul Bocar Sy, Oumar est le fils de Ely Oumar saada fils de Oumar Penda. il fut le chef de transition du village à la ville, du monde rural à l’urbain. Bouillant, mais généreux il s’est ouvert aux autres et su concilier le monde moderne et la tradition. Sa mort fut un séisme qui modifia définitivement le village.

Amadou Anne dit Kodel :

Originaire de Goudiry Foulbés, Amadou Anne s’est installé à Goudiry à l’aube des indépendances. Après des années d’activité commerciales il a vécu une immigration d’une dizaines d’années en France. Agé et physiquement  diminué par un accident de la circulation, Il est revenu aux sources pour sa retraite et ensuite succéder à Oumar Ely au décès de ce dernier en 1995-96.

Sékou Diarra :

Dernier des enfants de Confa Diarra en vie, le vieux Sékou Diarra a été un conciliateur et un homme de vérité et de paix. il fut le dernier chef de village de Goudiry qui est devenue une ville et une commune.

Thiédel Diallo :

Originaire de Sainthiou Boubou Thiédel Diallo a émigré en France, militant syndical et politique il s’est lancé dans le développement avant de rentrer à Goudiry avec un projet qui rayonnait dans tout le Boundou voir toute la région de TambaCounda. il se lance dans la politique avec son ami cheickh cissokho et devient député du Boundou sur la liste nationale du PS. A la chute du PS il rentre au terroir et revitalise son projet de développement, la ville devenue commune il devient le premier maire de Goudiry.

(à finir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *